Comment générer du trafic sur son site web ?

Avoir un site web flambant neuf est une grande avancée webmarketing pour votre entreprise. Mais s’il ne reçoit aucune visite de vos cibles, vous ne vendrez rien et ne rentabiliserez jamais votre (bel) investissement. Ce serait fort dommage, n’est-ce pas ? Dans cet article, je vous parle des principales façons de générer du trafic et vous livre quelques conseils d’utilisation. C’est parti !

L’Histoire de La Merveilleuse Boutique et du Concurrent

Imaginez la plus belle boutique que vous puissiez rêver. On va l’appeler La Merveilleuse Boutique. La vitrine est magnifique. La décoration intérieure est savamment pensée pour embarquer le visiteur dans l’univers de la marque. Les produits sont incroyables. Les employés vous accueillent chaleureusement et répondent parfaitement à vos questions les plus techniques. Vous aviez un besoin et cette boutique l’a comblé de la plus belle des manières, et plus encore.

Seulement voilà : dans la réalité, vous ignorez l’existence de cette boutique. Elle est là, quelque part sur Terre, bien plus proche de vous que vous ne le pensez. Elle n’attend qu’à répondre à votre besoin. Mais rien ne vous permet de la connaître. Elle n’est placée sur aucune artère principale, dans aucune zone commerciale ou piétonne. Personne n’en a jamais entendu parler. Elle n’est mentionnée dans aucune carte ni bouquin.

Tout l’inverse du concurrent. On va l’appeler Le Concurrent. Sa boutique est bien visible. Vous allez finalement chez lui. Les produits sont très sympa mais bien moins que dans La Merveilleuse Boutique. En fait, tout est un peu moins bien. Mais ça, vous ne le savez pas. Car pour vous, Le Concurrent est celui qui, à votre connaissance, répond le mieux à votre besoin. Vous décidez d’acheter chez lui. Votre besoin est comblé, vous êtes un client satisfait. Dorénavant, Le Concurrent sera votre référence pour ce produit. Vous n’entendrez jamais parler de La Merveilleuse Boutique. Votre vie continue.

Triste histoire, n’est-ce pas ? Voilà pourtant le sort que pourrait connaître votre site web, si vous ne permettez pas à vos prospects de le trouver. A part votre concurrent, personne ne veut ça : ni vous, ni moi, ni votre client-cible.

Les principales sources de trafic pour votre site web

Générer du trafic avec le référencement naturel

En tant qu’acheteur, lorsque vous avez une interrogation ou un besoin précis, que faites-vous ?

Si vous êtes comme 85% des Français, vous allez faire une recherche sur Internet. Vous allez taper quelques mots en lien avec votre besoin, sur votre moteur de recherche favori (Google, Bing…). Ce dernier va vous afficher les résultats les plus susceptibles de vous intéresser. Vous cliquerez sur l’un des liens de la première page de résultats dans 90% du temps. Il y a même fort à parier que vous fassiez votre choix parmi les trois premiers liens (60% de chances). Si vous ne trouvez rien d’intéressant, vous changerez vos mots-clés et effectuerez une autre recherche.

La deuxième page des résultats de la recherche concentre seulement 7,3% des liens vus sur PC, et encore moins sur mobile (3,8%). Pour générer du trafic sur son site, mieux vaut être sur la première page ! Source : Iprospect.com.
Le Top 3 des recherches Google obtient 75,1% de tous les clics. Pour générer du trafic sur son site, mieux vaut être dans les 3 premiers résultats ! (source : backlinko.com).

Ainsi, le rêve de toute entreprise qui s’intéresse au Web est de figurer dans cette première page des recherches, sur des mots-clés en rapport avec son activité. Et plus encore dans les trois premiers liens. Y être présent est la garantie d’avoir de nombreuses visites d’internautes susceptibles d’être très intéressés par votre contenu.

Quelques pistes

Pour ce faire, deux solutions. La première est d’acheter ces mots-clés aux enchères, par le biais de la publicité Google (nous en parlons plus bas). L’autre solution est d’avoir un très bon référencement naturel. Comment faire ? Pas si simple, car la concurrence est souvent rude et les critères de Google relativement mystérieux. Cependant, nous savons déjà plusieurs choses pour tenter de parvenir à avoir un bon référencement. Votre site doit :

  • être responsive, c’est-à-dire qu’il est conçu pour être parfaitement lisible sur PC, tablettes et mobiles
  • se charger rapidement
  • avoir une relative ancienneté, pour inspirer confiance à Google
  • être bien construit dans sa structure de code (d’où l’intérêt d’un site professionnel)
  • posséder du contenu rédactionnel en rapport avec le sujet et les mots-clés recherchés par l’internaute
  • idéalement, être cité par d’autres sites web de qualité. Dans un article de blog, par exemple.

Le référencement est un art difficile à maîtriser à 100%, même pour un professionnel. Car beaucoup de facteurs influent sur le classement des articles. Un audit SEO (Search Engine Optimization) permettra déjà de trouver les expressions ayant un bon ratio potentiel / faisabilité. Cela peut permettre à de petites entreprises de lutter contre les grands leaders, en étant plus malins. Ils peuvent ainsi se positionner sur de nombreux mots-clés moins utilisés mais tout de même efficaces. C’est ce qu’on appelle le principe de la longue traîne.

Le principe de la longue traîne en référencement naturel. Source : SEO Quantum

Quoi qu’il en soit, le référencement naturel met toujours du temps avant de se mettre en place. C’est une pratique qui demande de la patience. Mais elle paye souvent, notamment pour faire valoir une expertise pointue sur votre sujet et se référencer localement. Aider un internaute à répondre à son problème, c’est déjà un prospect potentiel de gagné.

Générer du trafic avec la publicité en ligne

Contrairement au référencement naturel, la publicité en ligne est payante. J’ai rédigé deux articles à ce sujet. Un qui parle de la rentabilité de la publicité en ligne en général, et un autre qui parle plus spécifiquement de Facebook Ads. Je vous invite à les consulter pour en savoir plus. Je vais donc être succinct ici. Il faut distinguer la publicité sur Facebook (et Instagram, qui fait partie de son réseau) et la publicité sur Google (et Youtube, qui fait partie de son réseau).

Facebook Ads et Google Ads, “push” et “pull”

Facebook utilise une méthode publicitaire “push”, c’est-à-dire qu’on va vers la cible. On crée une publicité qu’on choisit de diffuser qu’à un profil très ciblé de personnes. Exemple : les parents à Nice et 10 km aux alentours qui ont des enfants entre 4 et 12 ans. Un autre exemple en image ci-dessous. Facebook sait que je suis un marketeur digital. Je suis donc une cible de HubSpot et Facebook lui permet de me cibler grâce à cette publicité. Remarquez la mention “sponsorisé”.

Publicité Facebook

Google utilise quant à lui une méthode publicitaire “pull”, c’est-à-dire que la cible vient à nous. Elle va taper des mots-clés dans son moteur de recherche préféré. Nous allons de notre côté créer une annonce et faire en sorte d’apparaître dans les premiers résultats de sa recherche. Voyez l’exemple ci-dessous, avec la requête “architecte d’intérieur antibes”. Son annonce et la carte prennent tout l’écran !

Résultat de recherche Google sur l'expression "architecte d'intérieur antibes". En premier lien, une publicité Google.

Il faut ensuite descendre pour voir les autres résultats. Les liens “naturels” (issus du référencement naturel) viennent ensuite. On voit que la première architecte à être référencée grâce à son site est Clotilde Herman. Beau travail à elle ! Les autres liens sont des annuaires généraux ou professionnels.

La suite des résultats sur la requête  "architecte d'intérieur antibes". Beaucoup d'annuaires mais une architecte qui se positionne grâce à son site.

L’intérêt de ces publicités est de toucher des prospects qualifiés au moment où ils ont un grand besoin de votre offre. Autrement dit, des internautes qui ont un potentiel grand intérêt pour ce que vous vendez. Evidemment, vous pouvez avec ces publicités diriger ce prospect vers votre site pour créer du trafic. Bien utilisées, ces publicités vous apportent des visiteurs intéressants à moindre frais.

Générer du trafic avec l’emailing

Si votre entreprise existe depuis quelques années déjà, vous avez très certainement une base de données importante de clients ou prospects. Si ce n’est pas le cas, je vous invite fortement à recueillir d’une manière ou d’une autre le prénom et l’adresse email de ces personnes. Car cette base de données est une mine d’or pour votre business. Vous êtes probablement assis dessus depuis des années sans avoir essayé d’en faire quelque chose. Quel gâchis !

L’emailing est une source de trafic peu coûteuse et très efficace si elle est bien réalisée. Si vous venez récemment de créer votre site, elle permet d’en informer tous les clients passés et présents, et de les inviter à le visiter. Par la suite, elle permet de rester en contact avec eux, de les informer de promotions sur votre site ou votre boutique, de les inviter à lire un article qui va les intéresser… Autant de possibilités de convertir un prospect et de fidéliser vos clients actuels.

Un conseil

Mon astuce : pour générer du trafic sur votre site, offrez quelque chose qui a de la valeur pour votre client. Quelque chose de peu coûteux pour vous, en lien avec votre activité. Pour obtenir ce quelque chose, demandez à votre prospect de donner un prénom et une adresse email. Il recevra son “cadeau” par email, sera satisfait. Et vous aurez de quoi le recontacter plus tard. Si vous êtes un coach sportif par exemple, cela peut être une vidéo qui explique en 5 exercices comment retrouver la forme. Ou bien sur les bases d’une alimentation gourmande et équilibrée. Si vous êtes une boutique, cela peut être une réduction de 15% sur le premier achat en ligne en s’inscrivant. Cette dernière a certes un coût à court terme. Mais elle provoque un achat et vous permet d’obtenir un potentiel client fidèle qui vous rapportera davantage.

Générer du trafic avec les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont très utilisés par les entreprises, notamment celles qui n’ont pas de site web. Pourtant, peu d’entre eux obtiennent des visites et interactions sur leurs posts. C’est peut-être aussi votre cas. Frustrant, non ? Je vais vous expliquer pourquoi.

Les réseaux sociaux ont un objectif : faire en sorte que leurs utilisateurs passent le plus de temps possible sur leur plateforme. Des centaines d’ingénieurs travaillent chaque jour pour optimiser ce temps passé. Ils ont ainsi créé un algorithme très particulier : vous ne voyez sur les réseaux sociaux que les posts des personnes avec qui vous interagissez le plus ! Logique. Car plus les contenus que vous voyez sont intéressants à vos yeux, et plus vous passerez du temps sur votre fil d’actualités. Ils vont donc vous diffuser du contenu le plus susceptible de vous faire réagir et rester.

De la même manière, les posts de votre page professionnelle sont dans un premier temps visibles qu’à une très faible part (10% environ) de vos abonnés, les plus actifs avec vos contenus. Si ces derniers interagissent beaucoup avec votre post, la plateforme va estimer que votre contenu est intéressant. Il va donc le diffuser aux prochains 10% de vos abonnés, et ainsi de suite. C’est le principe de la viralité. Mais si vous n’arrivez pas à attirer l’attention de vos premiers 10% d’audience, votre post n’aura pas l’effet escompté. Et vous aurez peu (voire pas) de trafic.

On ne va pas se mentir, c’est aussi une manière pour eux d’obliger les entreprises à utiliser leur plateforme publicitaire.

Quelques conseils pour inciter à l’interaction :

  • Utilisez de beaux visuels, de belles vidéos qui donnent envie
  • Incitez vos abonnés à interagir, en posant des questions, en demandant leur avis…
  • Aidez votre public à résoudre un problème dans votre domaine d’expertise
  • Proposez du contenu divertissant, amusant, original… en lien avec votre entreprise ou votre marché.
  • Montrez l’envers du décor de votre entreprise, notamment grâce aux stories
  • Humanisez la relation, en montrant vos valeurs et votre personnalité
  • Répondez à vos commentaires !
  • Mettez en valeur vos abonnés
  • Proposez à vos abonnés des avantages exclusifs

Voici comment Burger King s’y prend. Une information importante pour ses abonnés, avec un jeu de mot. Une image qui donne envie. Et une incitation à l’action. Puis dans l’espace commentaire, un lien qui mène à leur site web.

Si vos comptes sociaux sont bien animés, que vous avez réussi à constituer de cette manière une belle communauté, il sera bien plus facile de les rediriger vers votre site. Ils seront plus sensibles à ce que vous leur direz, visiteront plus volontiers votre blog pour en apprendre plus sur votre domaine. Ils découvriront votre expertise et/ou votre offre avec plus de confiance. Et la confiance est cruciale pour générer des clients sur Internet !

Générer du trafic avec des méthodes plus classiques

Nous avons vu les principales manières de générer du trafic vers votre site. Voici une liste d’autres méthodes, plus classiques mais potentiellement efficaces :

  • Votre fiche Google My Business. C’est l’encadré qui se trouve à droite de la recherche Google lorsque vous tapez le nom d’une entreprise. Je vous incite grandement à bien la remplir !
  • Les annuaires, au sens large du terme : Doctolib, Airbnb, Tripadvisor, Les Pages Jaunes, etc. L’avantage est qu’ils sont consultés par une grande quantité de personnes. L’inconvénient est qu’il y a beaucoup de concurrence. Cependant, la plupart sont peu onéreux, voire gratuits. Il ne vous coûte donc pas grand-chose d’y créer votre plus belle fiche et d’indiquer le lien vers votre site.
  • Votre bureau / boutique : Un lien du site sur la vitrine, la devanture et dans votre local permet de générer des visites de quelques passants et clients curieux. Donnez-leur envie de le visiter !
  • Des supports papier : flyers, dépliants, cartes de visites, affiches… Selon votre secteur d’activité, ces supports offline peuvent contribuer à votre trafic.

Conclusion

Au final, nous avons vu qu’il existe différents moyens d’attirer les bonnes personnes sur votre site web pour développer votre chiffre d’affaires. L’idéal est d’en mixer plusieurs. Il est impératif dans tous les cas de proposer du contenu de qualité et de donner une bonne raison de venir visiter votre site. Mettez-vous à la place de votre cible : comment pourrait-elle tomber sur vous, et quels moyens utiliserait-elle ?

Plus globalement, je vous conseille de définir une stratégie webmarketing efficace avant de vous lancer. Puis de soigner votre réputation en ligne, en évitant les erreurs de vos concurrents. Vous trouverez sur mon blog de nombreux autres articles qui parlent de ces sujets.

A bientôt et d’ici-là, portez-vous bien 🙂

Téléchargez votre guide complet

Des conseils pratiques et des outils simples pour vous aider à mettre en place
les fondements du webmarketing dans votre entreprise.

Blog

Derniers articles 

Ici, vous en apprendrez davantage sur les différentes possibilités qu’offre le webmarketing pour vous développer. Vous y trouverez de précieux conseils pour comprendre les bases et vous lancer par vous-même. Bonne lecture !